6ème Halage du Débat le long de la Meuse de Bure à Maastricht

Par défaut

6ème Halage du Débat de Bure à Maastricht

Un grand bravo à tous et merci aux participants à vélo, en bateau, aux militants venus nous soutenir, à ceux qui nous ont accueillis, aux autorités qui nous ont aidé, à Lush pour sa subvention…

 

Départ de Bure le jeudi 13 juillet et arrivée à Commercy. Nous admirons le feu d’artifice depuis notre campement au port près du boulodrome et du vélodrome. Nous sommes une dizaine. Notre amie Francine nous fait la surprise de venir participer au Halage. Bienvenue. Les gendarmes viennent voir si tout va bien. 1ère nuit tranquille.

 

Vendredi 14 juillet, en route pour Verdun.

Nous faisons la pause de midi au port de Saint-Mihiel. Il fait très beau. Les gendarmes nous sécurisent tout au long de la pause déjeuner. Antoine, Gilles, Martin et Catherine nous rejoignent.

Arrivés à Verdun sans encombre, nous allons à la mairie pour notre rendez-vous d’information aux élus au sujet de Bure. Une femme des RG nous signifie que l’entrevue avec le maire est annulée. Dès qu’il s’agit de parler de nucléaire en France, interdit… On joue quand même sur la place devant beaucoup de monde en expliquant les dangers d’une fuite de radionucléides dans la Meuse. Le grand Gilles tient un stand d’infos anti-nucléaires. Des officiels viennent nous voir et discuter du nucléaire. Quand même !

Nous nous installons au port pour la nuit, point de rendez-vous avec le bateau solaire. Il arrive en fin de journée avec Jean-Marc et Thibault, le capitaine.

2ème feu d’artifice pour les Haleurs.  Très chouette à Verdun qui a mis le paquet.

Christophe et Sylvie se joignent à nous pour participer au Halage ainsi que Aude et ses deux enfants sur leur vélo tandem familial. Quel courage!

Les mariniers aidés par les haleurs attaquent le montage du bateau.

 

 

Samedi 15 juillet, les cyclistes, Elise qui essaie le vélomobile arrivé avec le bateau solaire et les accompagnateurs partent pour Stenay. Déjà une quinzaine de cyclistes.

Piot Pépère et moi restons avec les marins pour mettre le bateau à l’eau et transborder les vivres et le matériel.

Mise à l’eau très compliquée mais réussie.

Le Basilisk2 est à flot !

Arrivée devant l’hôtel de ville de Stenay où nous avions rendez-vous avec le maire pour parler de CIGEO. Lapin…

 

Dimanche 16 juillet, pause déjeuner au bord de l’eau à Mouzon. Nous rencontrons Sandrine la militante sociale et Jérome qui nous joue du hang. Magique!

Au tour de Rose d’essayer le vélomobile.

Nous sommes très bien reçus dans la cour du magnifique château de Sedan par Théo et toute l’équipe. Merci !

Nous y rencontrons aussi un couple de jeunes écolos qui ont un magasin-atelier de vélos qui dépannent Christophe et qui nous proposent de réviser tous les cycles. Super !

On joue pour les touristes installés aux terrasses avec l’accord des commerçants et de l’Office de tourisme. C’est parti. Infos… Le nucléaire, on en veut pas ! Olé !

 

Lundi 17, à Charleville-Mézières, on pique-nique en plein centre ville où un journaliste de l’Ardennais nous interviewe ainsi qu’une journaliste Belge sur CIGEO, Bure, la Meuse, le Halage en musique et discussions. Nos nouveaux amis Belges, Xavier et Juan, qui partaient pour Saint-Jacques de Compostelle arrêtent leur périple et repartent avec nous jusqu’à Maastricht. Vive la jeunesse militante !

étape du soir au bord de la Meuse à Monthermé. Baignade, musique, repos…

Mardi 18, nous allons à Chooz et sa centrale nucléaire. Les gendarmes nous attendent au village et nous escortent jusqu’à la centrale où nous pourrons jouer pour les employés quittant leur boulot et distribuer des tracts (voir article ci-dessous). 2 haleurs en plus. 2 Nico des Vosges. Ca fait 3 Nico Vosgiens dans la bande des haleurs. La Vôge en force !

Nico (lequel?) nous sonorise désormais avec une véléctricyclette. Les pédaleurs nous fournissent le courant pour les concerts.

 

Mercredi 19 juillet, on passe en Belgique. En route vers Dinant, ville natale d’Adolphe Sax, l’inventeur du… saxophone. Changement d’ambiance. Après nous avoir répondu favorablement par courrier, la mairie nous réserve sa cour pour notre concert et M. Fournaux, le bourgmestre pédale pour fournir l’électricité de la sono. Nous informons quelques citoyens et l’équipe de la mairie du but de notre périple militant. Chapeau la mairie de Dinant !

Les berges de la Meuse à Dinant

 

Jeudi 20, on fait l’étape de la mi-journée à Beez. Le bateau solaire nous rattrape après réparation d’une sérieuse avarie et nous le remettons à l’eau.

 

Arrivée à Namur sous la pluie. Des militants Belges et Allemands nous y attendent. Martina d’Aix-La-Chapelle joue du violon avec nous. Petit concert à l’abri sous un porche qui sonne super bien et distribution de documentations aux passants et aux terrasses. Le patron nous accueille très chaleureusement et nous félicite pour notre combat. Tournée générale offerte. Merciiiiiiiii Pa-trooooooon !

 

Vendredi 21, concert sur la Grand Place de Huy sous un soleil de plomb et visite à la centrale de Tihange. Le camion de Lucie devient un panneau d’affichage géant contre le nucléaire juste devant la Grand Place.

 

Le bateau solaire se prépare à la joute nautique en direction de la centrale…

 

Bon d’accord ! Toute façon, on a pas trop envie de camper là 😦

 

La sécurité de la centrale est dépassée à notre arrivée. Une seule personne qui ferme les grilles et qui ne sait pas quoi faire. Quelques haleurs engagent la conversation avec LA sécurité. La police arrive 5 mn après et nous les informons de notre action pacifique. Les policiers sont très cordiaux et nous indiquent un endroit pour passer la nuit.

 

A l’attaaaAAAAAAAA-QUE !

 

Samedi 22, Liège. Concert et informations sur la place du marché noire de monde. Des militants Belges de l’association « Fin du Nucléaire » et Allemands sont venus nous soutenir. Martina est revenue nous voir avec son mari maraîcher bio et elle a joué avec nous. Ils nous ont rapporté de succulentes salades de légumes de leur jardin. Nous faisons la connaissance de Bouli et Elise qui nous hébergent chez eux pour la nuit. Dégustation de la vraie frite Belge pour toute l’équipe. Un régal !

 

Concert sur la place du marché

 

Ambiance !

 

La photo souvenir d’une partie de la bande de haleurs.

 

Maastricht ! On l’a fait !

Le 23 juillet, nous arrivons à notre destination finale du 6ème Halage du Débat le long de la Meuse. Nous avons donné beaucoup d’information antinucléaire et écolo, fait beaucoup de belles rencontres, et vécu beaucoup de drôles aventures.

 

Concert  de très bonne qualité phonique, belle audience, plein d’énergie positive militante envoyée dans une rue piétonne près de la Grand place. Les militants Elise et Rob que nous connaissons de longue date à Bure nous rejoignent. Belle surprise !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s