Les Haleurs se déchaînent!

Par défaut

Avant dernière!

6 juillet: 6ème étape

PAGNY s/ MEUSE – MAUVAGES

La gendarmerie enfreint les lois?

Une mairie qui dit ni oui ni non;

Une cavalière et des enfants sur le Halage;

Le vélo-remorque cassé:  halage comme à l’époque!

Les Bure Haleurs se jettent à l’eau!

IMG_2190

Article long mais capital

Le chemin de Halage nous a amené aujourd’hui devant des vérités vraiment intéressantes. Beaucoup de choses à dire, ça peut être un peu long, mais nous vous invitons à prendre le temps de lire car ce sont des choses RÉELLES et de TRÈS IMPORTANTES, révélatrices de ce qui pousse un projet défiant l’éthique à s’installer à la frontière entre Champagne et Lorraine. C’est malheureux mais nous en sommes là au sujet du nucléaire et du projet d’enfouissement joliment nommé CIGéo.

Au petit matin…

IMG_2173

Réveil paisible dans la campagne. Premier debout, David entend le cheval, et va le voir: il s’est détaché et commence à se barrer. Course poursuite pour Cindy au pied levé, pas de mal elle est de retour avec Quimi en 5 minutes: ouf! Au petit dej, Martial, un allemand, nous joue un air de scie avec un archet de violon, étonnant. Chacun se lève un par un, et au bout de peu de temps, nous avons la surprise d’une visite inattendue…

Des gendarmes qui débarquent à l’improviste sur un terrain privé

Ils se garent à l’entrée du terrain puis pénètrent dessus et relèvent les immatriculations. Ils sont comme nous des défenseurs du citoyen (les simples gendarmes ne font qu’exécuter les ordres), et pourtant ils ont apparemment été envoyés auprès de nous en toute illégalité. On ne peut que le croire: quelle raison pourrait pousser de simples gendarmes à risquer un blâme pour une visite illicite? Aucune apparemment. Par contre, cela rentre tout droit dans la ligne de ce qu’on voit se passer autour du nucléaire. Cela ressemble à des directives venant d’on ne sait où… À première vue! Car dans un contexte de passage sous silence de tous les aspects négatifs du nucléaire dans lequel nous sommes, on comprend vite que les vérités qu’on partage dérangent une activité très lucrative (il n’y a qu’à voir les sommes en jeu!).

Si on n’était pas militants antinucléaires, cela ne serait certainement jamais arrivé. Nous n’en voulons pas aux gendarmes qui se doivent d’exécuter les ordres, mais leur demandons toutefois d’informer leur chef que cela nous met dans une situation plutôt délicate avec eux. Une façon de faire à laquelle on est habitué en tant que militant: des pressions diverses peuvent nuire à l’expression de la vérité, résultat la clarté fait défaut dans le nucléaire. D’où le Halage du Débat qui a pour vocation d’apporter les éléments manquants directement auprès des populations.

Ne nous attaquons pas à un faux ennemi!

A leur demande nous les prévenons au moment de notre départ, mais ne les verrons pas du tout sur la route, où ils nous avaient proposé d’assurer la sécurité. Cela ne nous dérange pas, et pour les portions où nous passons par la route nous assurons la sécurité avec une voiture-balai.

Une Mairie qui fait la sourde oreille…

Aujourd’hui nous devons nous rendre à Mauvages, et nous avons tenté depuis un moment de contacter la mairie afin d’obtenir une salle ou un abri afin de proposer une action musicale et d’information sur BURE dans le village. En vain. Malgré de multiples contacts, impossible d’avoir le maire au téléphone.

Encore une fois, le nucléaire est un sujet dont on ne parle pas librement.

La Haute-Marne et la Meuse vivent sous perfusion des sommes d’argent énormes « offertes » par cette industrie (d’un montant carrément obscène: 30 millions d’€ par an pour la Haute-Marne, 60 millions pour la Meuse), et souvent on voit des comportements où les mairies refusent de s’exposer à cautionner les militants par peur de perdre les dites subventions. Les maires se retrouvent pris dans un étau qui les empêche d’agir librement, et la voix de l’opposition s’en trouve muselée.

C’est un véritable danger pour la liberté d’expression, et la démocratie!

Voire un véritable danger tout court…

Cela provoque une désinformation du peuple. C’est ce qui semble s’être passé à Mauvages, alors qu’au premier contact il ne semblait pas du tout contre notre intervention dans son village. Nous ne lui en voulons pas, sa réaction est dictée par un système omnipotent. C’est ainsi, et nous ne nous laisserons pas démonter. Un privé met à notre disposition un terrain sur place, aussi nous irons malgré tout et ferons notre action comme ça nous vient, dans le respect de chacun.

Refuser de prendre position du côté des élus ou des commerces est un refrain qu’on entend souvent.

En avant sur le chemin de Halage!

On attend tout le monde à la halte fluviale, en cassant la croûte. Aujourd’hui, le nombre de haleurs augmente encore: cette fois nous serons 12. On nous voit bien lorsqu’on se déplace!

Groupe Troussey 1

Nous avons le plaisir d’avoir dans nos rangs:

– Une cavalière, Cindy, qui est venue accompagnée de ses deux chiens

IMG_2220

– Geoffroy qui tire une petite carriole dans laquelle sont installés ses 2 enfants

IMG_2212

– Nicolas, qui nous a accompagné sur une partie du chemin, et qui nous a pris de beaux clichés sur la route

IMG_2202

Une belle équipe, extravagante avec le cheval, le grand vélo et tous nos drapeaux, qui prend la route avec un beau soleil!

Beaucoup de gens ne manquent pas de nous adresser au passage des coups de klaxon amicaux. Ici nous sommes près de l’épicentre du projet CIGéo et les gens comprennent ce qui se trame. Ils n’ont pas forcément le temps de haler le débat avec nous mais ils nous soutiennent. Merci pour les encouragements, ça nous remplit d’énergie!

L’ambiance est très agréable, on passe un moment génial.

IMG_2206

IMG_2203

IMG_2200

Arrivée Pont Canal

Oups! Le pédalier de Piot Pépère vient de lâcher

Pédalier 1

Le voilà coincé. Qu’à cela ne tienne, utilisons la technique des chevaux de halage: accroché à une corde, il se fera tracter… Par 3 vélos! Pas facile vu l’état du chemin de halage, complètement enherbé mis à part les passages de roue.

Une bonne galère, mais on ne se démonte pas, on s’adapte, et on s’en sort dans la rigolade. Quoi de mieux pour un haleur de débat que de se faire «haler» le long du canal?

Tel est halé qui croyait haler…

IMG_2233

Un mariage à Mauvages

Sur la route, l’équipe «intendance» partie en voiture sur place pour cuisiner le repas, nous annonce au téléphone qu’un mariage a lieu dans le village. Tant mieux, ça sera pas plus mal pour la visibilité de notre action!

On égrène les km dans la bonne humeur et on arrive à Mauvages, avec une parade de vélos aux drapeaux colorés sur la place de l’église (gentiment, dans le respect des gens qui se marient) qui ne manque pas de se faire remarquer.

IMG_2248

Nous nous rendons ensuite sur l’esplanade de la fontaine et mettons en place notre décor militant (banderoles, drapeaux, panneaux explicatifs…).

IMG_2290

Gilles est sur place et commence à installer son stand d’information, petit mais néanmoins d’une efficacité terrible: Il sait amener la vérité, a beaucoup de références, et convainc facilement.

IMG_2285

Nous sommes vraiment heureux qu’il nous accompagne tout au long de ce halage. Il est très fort dans son domaine, car le nucléaire, avec tous ses enjeux, est un sujet complexe pas facile à faire comprendre à des néophytes. 

Un journaliste est là, prend des photos, nous interviewe, et nous écoute jouer quelques chansons. On aura certainement un article!

Le Halage du Débat, c’est allumer des lumières

Des invités du mariage viennent nous voir eux aussi, s’intéressent à ce qu’on dit, et repartent informés. Ils relaieront certainement l’info dans leur entourage, propageant des vérités non-dites, et c’est cela même le principe du Halage du Débat: une petite action qui n’a pas l’air de grand-chose, mais qui fait effet boule de neige d’elle même. On le voit bien avec la montée en puissance de la tournée au fur et à mesure que les gens y participent!

Un repos bien mérité

L’heure tourne, et il est temps de rejoindre le terrain qu’on nous prête, un endroit sympa, à l’écart du village. Le campement s’installe, on boit un apéro bien mérité puis partage un bon repas avec le reste des bonnes choses qu’on nous a apporté la veille. Quelques chansons agrémentent la soirée, on savoure vraiment ces moments avec les bornes qu’on a dans les pattes. La soirée se finit au coin du feu au chant des grillons et des crapauds siffleurs.

Le Halage du Débat a des airs de victoire: on a vraiment l’impression que notre message passe là où il n’est pourtant pas attendu.

Demain il faut se lever tôt: RDV à 11h à Bonnet

Le maire nous accueille officiellement et paye l’apéro!

Ça sera la dernière étape.

Restons sur notre lancée dans cet élan positif!

Que la vérité se répande comme la rosée sur la campagne!

Quel héritage pour nos enfants et leurs enfants?

IMG_2296

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s